14/03/2012

Paul SIGNAC et Le Néo-Impressionnisme

 

Paul SIGNAC naquit à Paris le 11 novembre 1863. Au souhait de ses parents à le voir devenir architecte, il préféra les cours d’une académie privée, et commença à peindre dans les rues de Paris où le remarqua GUILLAUMIN. Dès sa jeunesse SIGNAC entretint une correspondance avec son aîné MONET, car sa soif de tout apprendre le poussa naturellement vers la découverte des hommes.

L’Impressionnisme influença son art, et les études de MONET sur la lumière et la couleur, poussèrent le jeune peintre enthousiaste et intelligent à s’orienter vers de nouvelles recherches qui l’entraînèrent alors chez les Néo-Impressionnistes. A vingt et un ans, il fonda avec SEURAT la « Société des Artistes Indépendants », dont les principes picturaux avaient pour but de remplacer les découvertes empiriques des Impressionnistes par une méthode scientifique.

signac 1.jpg

Durant la même année de 1884, il rendit visite à Chevreul qui dirigeait alors la Manufacture des Gobelins. La conformité des idées de ce dernier avec celles de SEURAT créa une amitié profonde dans laquelle les deux hommes s’investirent pour élaborer en commun un lien entretenant la recherche scientifique sur la couleur et la lumière, et la création artistique. Dans ce domaine, SIGNAC apparut alors comme un théoricien extrêmement lucide et actif, et comme un excellent peintre, sensible aux effets de la lumière.

Dans ses nombreux voyages, il composa des aquarelles magnifiques qui devinrent plus tard, dans son atelier, des tableaux à l’huile harmonieusement équilibrés.

signac 2.jpg

L’aquarelle tint une place prépondérante dans son œuvre. Elle lui permit, durant ses déplacements, de mémoriser sur le papier les paysages rencontrés. Mais cette mémoire composée de couleurs à l’eau, traduisit un style rapide et juste.

Dans son habitude à dissocier les couleurs, il posait alors quelques tons vifs sur le papier clair qui jouait entre les touches du pinceau, en servant de lien. Les effets ainsi obtenus demeurent aujourd’hui encore d’une fraîcheur et d’un charme rares.

signac 4.jpg

Ses voyages l’entraînèrent partout où il put peindre, et de La Rochelle à Marseille, ou de Venise à Constantinople, il chercha toujours à traduire les effets de la lumière, ou la présence du soleil sur une carène de bateau. Passionnément peintre, il fut également avide de sciences, de politique et de littérature. En 1889 il visita Van GOGH alors interné à Saint Rémy de Provence, pour découvrir ensuite Saint Tropez en 1892, et offrir la célébrité à ce village qui n’était alors accessible que par la mer. Chaque été, il revenait dans le petit port pour composer d’admirables tableaux.

signac 5.jpg

Sa peinture peut être dissociée en deux techniques différentes. Dans sa première période, tout en restant fidèle au Néo-Impressionnisme, il a pratiqué un Divisionnisme fait de petites touches, et dont l’éclat et le miroitement sont d’une très belle qualité lumineuse. Dans sa seconde période, il a délaissé les petites touches pour leur préférer des touches rectangulaires un peu plus larges, et qui, effectuées plus rapidement, dissocient les formes en interdisant une reconstitution optique alors rendue impossible par la trop grande dimension géométrique de ses touches.

Au sommet de sa gloire, et après avoir rédigé de nombreux ouvrages sur l’art et la peinture, il mourut à Paris le 15 août 1935, à l’âge de soixante douze ans.

Nouveau, si vous souhaitez obtenir diverses informations concernant un artiste-plasticien, les expositions mondiales, ou le marché de l'art, cliquez en haut de page à droite sur ARTPRICEGratuitement vous aurez déjà accès à un grand nombre d'informations...

Pour découvrir plus d'informations concernant l'Historique de l'Art (de la préhistoire à nos jours), toutes les techniques utilisées (supports, matériels, produits, fabricants et marques, etc...), les réalités du Marché de l'Art International, visitez mon site : www.lartpourtous.net 

Ce site dispose d'un certificat de sécurité SSL.

Alain VERMONT 

 

 

 

Commentaires

Merci pour cet article très intéressant

Écrit par : Vadenafil | 22/03/2012

Je suis fasciné par le mélange des couleurs a leurs état brut dans un ordre académique tout en créant une technique noble qui permet de garder les éléments intact c est magique et j'aime.

Écrit par : olna oby | 05/05/2014

Les commentaires sont fermés.