29/11/2011

La Calligraphie

 

La Calligraphie ou l’Art du geste parfait

Née en Chine il y a plusieurs milliers d’années, la calligraphie s’est déplacée ensuite en Corée et au Japon. Une différence parlante existe entre la création picturale classique occidentale et cette écriture artistique asiatique, en raison de l’aspect rendu sur l’œuvre, et de ses références culturelles.

En effet, les artistes occidentaux réalisent le plus souvent un « mariage » de la couleur, de l’ombre et de la lumière, alors que les artistes asiatiques qui calligraphient rejettent tout élément additionnel. Le but suprême de la calligraphie est de permettre à l’observateur intéressé de percevoir l’infinie application des mouvements que l’artiste a su imposer à son « outil à dessin ».

 

Cali 2.jpg


Le calligraphe transpose sur le support ses émotions, ainsi qu’un condensé expressif de ses idées. Prédominent donc l’art de la suggestion et de l’allusion.

A l’opposé de certaines idées reçues, chaque espace  blanc  « oublié  » par l’artiste revêt une importance fondamentale. Ces espaces blancs créent une profondeur quand l’artiste entre en symbiose avec le sujet qu’il traite sur le papier. On sait que le Taoïsme demeure l’origine de ce concept, lui-même influencé par le Bouddhisme Zen. La calligraphie Asiatique promeut l’expression personnelle dans toute sa capacité artistique.

Spontanéité et intégration harmonieuse de l’esprit sont donc exigés par cet art singulier. Tel un compositeur de musique, l’artiste dépose ses notes de couleur sur le support. L’harmonie ne s’arrête pas seulement au sujet réalisé, elle est également partie intégrante des gestes infiniment maîtrisés de l’artiste.

 

Cali 3.jpg


 

Le matériel pour calligraphie

Il existe nombre de papiers, en cahiers ou feuilles. En voici quelques uns, comme le cahier de la marque Aladine, de format 15 x 18 cm, dont le papier est soyeux, et qui demeure un excellent support d’apprentissage des tracés de base et des règles de la réalisation des plus belles écritures.

Le papier japonais Washi (100 feuilles) de format 25,7 x 36,4 cm, d’un aspect soyeux, est fabriqué à partir de fibres longues. Ce papier d’une grande solidité rend les couleurs très lumineuses, et permet la réalisation de marbrures.

Le papier chinois Wenzhou, en rouleau, 30g/m2, est un papier blanc qui existe en 45 cm X 25 m, 69 cm X 10 m et 97 cm X 10 m. C’est un papier en fibres naturelles d’Asie, aux bords frangés. Pour couper une grande feuille en deux, tout en conservant les franges périphériques, se reporter au dossier « Papiers ».

Les encres, en bâtonnets ou en flacons.

Pour une bonne utilisation de l’encre en bâtonnets, il suffit de déposer quelques gouttes d’eau dans la pierre à encre, avant de frotter verticalement le bâtonnet sur le fond de la pierre, dans des mouvements circulaires, jusqu’à l’obtention d`une  encre homogène. Les meilleures pierres à encre rectangulaires sont réalisées en ardoise, mais il existe également des godets circulaires en porcelaine permettant la même application.

La marque Sai-Boku propose un coffret de 6 bâtonnets (blanc-marron-rouge clair-bleu foncé-vert et jaune foncé), de format 70 x 20 x 10 mm, réalisés avec des pigments exceptionnels. De par leur grande résistance à l’eau, et leur opacité, ces couleurs autorisent une application couche après couche, ce qui permettra la conservation de la luminosité sur un papier très absorbant. Couleurs miscibles entre elles.

La marque Nanjing commercialise un coffret de 5 bâtonnets (rouge-jaune-vert-bleu et blanc), de format 20 x 10 x 65 mm, qui reste un des grands classiques concernant les encres de couleur chinoises. Produit de très bonne qualité, ayant une bonne résistance à la lumière. Le coffret est décoratif, et les bâtonnets sont ornés de très belles figures de dragons, l’ensemble pour un prix modique (10-11€).

Concernant les encres liquides, la marque Chung Hwa, qui existe depuis la seconde moitié du 19ème siècle, propose une encre intense et noire de très grande qualité, fluide, parfumée, et qui offre une très bonne résistance à la lumière. Cette encre se dilue à l’eau, mais demeure indélébile après séchage. Elle est conditionnée dans une fiole blanche en porcelaine, ornée d`idéogrammes chinois et de motifs floraux bleus. Comptez 7€ pour une fiole de 150 ml qui pourra ensuite devenir un objet de décoration.

La marque Jax Ink propose 7 couleurs en flacons de 50 ou 250 ml. Cette encre pigmentée à base de gomme-laque, convient pour la calligraphie, les dessins au pinceau ou à la plume, les lavis au pinceau, et le remplissage. Elle ne goutte pas, et permet la réalisation de lettres aux contours très nets. De plus cette encre se marie à beaucoup de supports, tels le papier à dessin lisse ou à grain, le carton, le papier Ingres, le papier calque et le papier transparent non gras. Elle demeure indélébile après séchage. La couleur noire, très couvrante, diluée avec de l’eau distillée, permettra la création d’effets de clair-obscur (en dégradés de gris).

La marque Nan-King, commercialise une encre noire fabriquée avec de la gomme laque et du noir de carbone, inaltérable, d’une grande souplesse, et offrant une bonne résistance à l’eau et à la lumière.

9 couleurs intenses et lumineuses sont également proposées, aux côtés du blanc. Toutes ces couleurs sont transparentes, miscibles entre elles et solubles dans l’eau. Bien agiter le flacon avant l’emploi. Non diluée cette encre convient également pour la peinture à l’aérographe. Flacons de 250 ml.

Pour réaliser vos plus beaux dessins, nombre d’ « instruments » vous sont proposés comme les Calames en bambou, dont l’origine remonte à l’Antiquité, et qui peuvent produire une belle vivacité et une grande subtilité des traits.

Les pinceaux Chinois ou Japonais des grandes marques Ran-Chiku, San-Sui, Choryu, Maruyama, Hakugan ou  Sho-Un, comme les plumes d’oies taillées ou les plumes d’oies sur tube (laiton), vous permettront de réaliser vos plus belles œuvres, sachant que chaque « instrument de dessin » va subir la personnalité gestuelle de l’artiste, en fonction de la capacité de son cerveau à transmettre le bon geste à sa main.

 Nouveau, si vous souhaitez obtenir diverses informations concernant un artiste-plasticien, les expositions mondiales, ou le marché de l'art, cliquez en haut de page à droite sur ARTPRICEGratuitement vous aurez déjà accès à un grand nombre d'informations...

Pour découvrir plus d'informations concernant l'Historique de l'Art (de la préhistoire à nos jours), toutes les techniques utilisées (supports, matériels, produits, fabricants et marques, etc...), les réalités du Marché de l'Art International, visitez mon site : www.lartpourtous.net 

Ce site dispose d'un certificat de sécurité SSL.

Alain VERMONT

 

 

 

14:38 Écrit par L'Art Pluriel dans 9 -- DESSINS : TECHNIQUES | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : calligraphie, dessins |  Imprimer | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook |