11/01/2011

L' AQUARELLE ou l' Art de la Détrempe

L’Aquarelle demeure la peinture de la spontanéité par excellence, longtemps restée dans l’ombre de la peinture à l’huile.

Au XVème siècle Durer a magnifiquement exploité cette technique pour illustrer des ouvrages traitant de l’étude détaillée des plantes, alors qu’au 19ème les artistes britanniques Turner et Girtin ont réalisé des chefs-d’œuvre à l’aquarelle, avant que Paul Klee et ses abstractions s’y intéressent. Sans oublier également toutes les compositions des Impressionnistes Européens, ainsi que celles de Nolde et Kokoschka Outre Rhin. L’aquarelle permet un grand nombre de réalisations, comme les glacis. Mais il ne faut jamais oublier que cette technique de détrempe reste difficile à maîtriser, et il n’est pas rare de rencontrer des débutants qui s’étonnent de ne pas progresser. L’apprentissage demeure le seul critère de réussite. Car l’aquarelle permet de réaliser des combinaisons de couleur astucieuses et éclatantes. Mais pour ce faire, il faudra utiliser des papiers, des pinceaux et des couleurs choisis avec un grand discernement. Chaque couleur est composée par deux éléments de base, le pigment qui donne le ton, et le liant. Les pigments purs sont des particules poudreuses qui ne peuvent pas se « marier » à l`état naturel. Si l’on tente de lier des pigments simplement avec de l’eau, les couleurs apparaîtront d’une intensité incomparable. Néanmoins, en séchant, les pigments retrouveront leur forme initiale, et un simple souffle les effacera plus rapidement qu’ils n’auront été appliqués. Le liant demeure donc un élément essentiel qui détermine la nature de la peinture.

 

appui main.jpg

 

 

La Gomme Arabique, et plus rarement, la Gomme Adragante et la Dextrine sont utilisées dans la fabrication des aquarelles. Les glycols sont également intégrés parfois en tant que médiums, ainsi que des agents d’étalement dont le fameux Fiel de Bœuf. La gomme arabique est une résine originaire du Soudan qui, dans son état naturel rappelle l’Ambre. Cette gomme arabique, soluble dans l’eau, dégage une odeur légèrement sucrée. De qualité supérieure, elle est quasiment incolore. C’est donc un produit parfait si vous l’associez aux aquarelles pour révéler et exalter l’intensité des pigments. Généralement, les couleurs pour aquarelles sont disponibles en godets ou en tubes. Votre choix pour l’un ou l’autre conditionnement dépendra en fait de vos préférences, et de vos utilisations du produit.

En effet, le conditionnement en tubes sera plus approprié pour réaliser des grandes surfaces, et de manière spontanée, car le taux d’humidité est plus élevé. La peinture, plus tendre, peut être « accrochée » plus aisément avec le pinceau. Concernant les godets, dont la fabrication est plus spécifique, la pâte épaisse obtenue par déshydratation est mise en godet par extrusion. Ainsi la forte densité de la peinture garantit une incroyable intensité des couleurs, ainsi qu’une homogénéité constante. Les agents mouillants permettant de prendre une petite quantité de couleur avec le pinceau, sans aucune adjonction d’eau. Les agents humidifiants accroissent le potentiel d’humidification, en l’occurrence la solubilité dans l’eau.

Au même titre que l’huile ou l’acrylique, la différence fondamentale entre une aquarelle extra-fine et une aquarelle fine, ou étude, tient dans la concentration pigmentaire, dans la proportion pigment/liant, et dans le choix des nuances.

 

 

Les meilleures aquarelles extra-fines :

Artist’s Water Colour, de la marque Windsor&Newton demeure la plus prestigieuse des aquarelles, et qui propose une gamme de 96 nuances, et ce, en 1/2 godet, grand godet, ou tubes de 5 ou 14 ml.

Crées en 1830, ces couleurs sont fabriquées à partir des pigments les plus fins et les plus précieux en très haute concentration. Mélangées aux liants à base de gomme arabique, ces pigments confèrent aux couleurs une brillance, une transparence et une résistance à la lumière parfaites.

 

artists_water_colour.jpg

 

 

La gamme Horadam, de la marque Schmincke, vous proposera 110 couleurs, dont 72 se composent d’un seul pigment. Ces couleurs offrent une résistance exceptionnelle à la lumière. Les nuances sont d’une pureté extraordinaire et se mélangent parfaitement entre elles pour permettre la création de contrastes subtils. Le conditionnement existe en ½ godet, et tubes de 5 et 15 ml. Chaque godet est rempli en quatre couches successives. L’ « accrochage » de ces couleurs sur le grain d’un papier aquarelle est un pur délice. La gomme arabique Kordofan du Sahel africain est alors utilisée comme liant. La configuration ingénieuse du remplissage du godet permet une bonne dilution des couleurs dans l’eau, même en fin de godet. L’éclat et l’intensité de ces couleurs sont inaltérables.

 

Schmin.jpg

 

 

La gamme Artist’s de Daler&Rowney propose 79 couleurs, dont 78 sont extrêmement résistantes à la lumière. C’est une aquarelle extra-fine qui offre une consistance fluide, de par les propriétés de sa fabrication, fabrication basée sur une solution aqueuse de gomme arabique contenant une suspension de pigments sélectionnés pour leur pureté. Car, tout au long du processus de fabrication de ces aquarelles, la couleur est soumise à une longue série de tests pour vérifier la taille et la qualité des particules pigmentaires de chaque couleur. De plus, la consistance de chaque nuance est examinée avec soin pour déterminer la viscosité idéale. Ces aquarelles existent en ½ godet, ou tubes de 5 ou 15 ml.

Les aquarelles extra-fines de la marque Sennelier offrent une luminosité satinée qui prend ses racines dans l’Ecole Impressionniste. Ces couleurs extra-fines sont toujours fabriquées sur les mêmes bases que celles des années 1893-1894. Le liant de Sennelier demeure la gomme arabique de qualité supérieure, de Kordofan. Cette gomme dissoute dans l’eau froide, dans une lente agitation, préserve son pouvoir agglutinant. A cette solution très riche en résine, Sennelier ajoute une proportion de miel qui apportera éclat et vivacité aux nuances. Le mélange obtenu, au pouvoir très collant, sera plastifié ensuite avec de la glycérine. Cette première base crémeuse est alors mélangée aux pigments, puis broyée. Le broyage des aquarelles Sennelier est réalisé dans la plus ancienne tradition, avec des meules en granite qui tournent lentement de manière à ne pas échauffer la pâte, pour ne pas altérer la pureté de la nuance. Plusieurs broyages sont réalisés à la suite afin d’obtenir une finesse maximale, et d’éviter la présence de particules pouvant altérer la perfection de l’unité de la matière. Ces aquarelles sont disponibles en ½ godets, ou tubes de 10 et 21 ml, pour une gamme de 80 couleurs.

 

coffret_rdindes.jpg Sennelier.jpg

 

La marque Blockx qui redécouvrit les secrets de la dissolution de l’ambre (voir dossier additifs), propose des aquarelles extra-fines d’une transparence extraordinaire, onctueuses et intenses. Cette marque exploite toujours d’anciens secrets de fabrication, et offre une résistance exceptionnelle à l’épreuve du temps. Les pigments qui composent ces aquarelles sont broyés très finement, et enrobés de gomme arabique et de miel. 72 nuances existent en godets porcelaine de 18 ml et en tubes de 15 ml.

 

aquarelle.gif Blocks.jpg

 

 

L’aquarelle 1862 de la marque Lukas, qui propose 70 couleurs, dont 48 sont réalisées à base d’un seul pigment, fut la première marque à réussir la mise au point d’une recette d’aquarelles en godets contenant le résidu d’eau nécessaire. En effet, ce dernier rend l’aquarelle Lukas très souple, sans qu’aucun film ou résidu de colle ne demeure sur les pigments. Cette aquarelle est fabriquée avec les pigments les plus purs et les plus fins. Car, 99% des pigments ont une granulation inférieure à 2µ (2/1 000 de mm), pigments exploités dans les plus fortes concentrations. Les liants utilisés pour cette aquarelle, la gomme arabique, des gommes naturelles, la dextrine et des dérivés du glucose, permettent une qualité d’application remarquable pour les lavis. Ces aquarelles sont proposées en ½ godets, godets et tubes de 24 ml (taille 8).

 

tube.jpg Sennelier.jpg

 

 

 Nouveau, si vous souhaitez obtenir diverses informations concernant un artiste-plasticien, les expositions mondiales, ou le marché de l'art, cliquez en haut de page à droite sur ARTPRICEGratuitement vous aurez déjà accès à un grand nombre d'informations...

Pour découvrir plus d'informations concernant l'Historique de l'Art (de la préhistoire à nos jours), toutes les techniques utilisées (supports, matériels, produits, fabricants et marques, etc...), les réalités du Marché de l'Art International, visitez mon site : www.lartpourtous.net 

Ce site dispose d'un certificat de sécurité SSL.

Alain VERMONT

 

12:29 Écrit par L'Art Pluriel dans 5/2 Les Aquarelles | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : aquarelle, détrempe |  Imprimer | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook |

Commentaires

Votre blog, déjà fort intéressant dans son contenu historique et technique s'enrichit maintenant de vidéos nous permettant de visionner des gestes et d'entendre des remarques qui interpellent. Merci pour votre travail !

Écrit par : F.Vibert | 13/01/2011

Les commentaires sont fermés.